samedi 25 juillet 2009

Comment savoir si quelqu'un vous ment ?

Je pourrais vous dire que j'ai pris quelques jours de vacances ou je pourrais vous dire que mon clavier m'a lâché il y a 4 jours et que je n'ai pas pu écrire sur ce blog.
Mais il vous serait difficile de savoir si je vous mens ou pas.

Le seul moyen serait de je sois en face de vous et vous arriveriez, peut être, à vous faire une idée de la bonne version.


Mais sur quoi vous appuieriez vous pour trier le grain de l'ivraie ?




Interpréter le langage corporel et les indices non verbaux qui signalent un mensonge
La plupart des gens ne sont pas à l’aise lorsqu’ils doivent mentir.
Le langage du corps peut aider à démonter la construction d’une histoire inventée et donner des pistes à celui qui écoute sur ce qui relève du mensonge.
Certaines personnes sont sensibles et sont capables de détecter un menteur à kilomètres. Il y a de nombreux indices qui permettent de savoir si une personne ment. Certains de ces signes impliquent le comportement –qui peut être contrôlé-et des réactions inconscientes. Voici quelques comportements qui peuvent vous indiquer qu’on vous ment :

LES MOUVEMENTS DES YEUX
Les mouvements des yeux et les changements dans le regard indiquent si une personne ment ou pas. Ainsi si une personne avait un contact visuel direct et que brutalement elle dévie le regard, cela peut être l’indice d’un mensonge.

LES CHANGEMENT DANS LA VOIX
La voix change lorsqu’on ment. La voix peut devenir plus aiguë, par le stress ou plus grave et ralentir, ce qui veut alors dire que la personne est obligée de se concentrer fortement sur ce qu’elle est en train de dire. Une personne peut se racler la gorge ou faire une longue avant de décider ce qu’elle va dire.

LE LANGAGE CORPOREL
Lorsqu’elles mentent les personnes font des mouvements non verbaux du corps. Elles rougissement (visage en entier ou le nez ou les joues seulement). Toucher ses jambes, ses bras peut aussi être un signe de mensonge. Un signe très net est lorsque la personne fait discrètement « non » de la tête tout en disant « oui » verbalement.

Comprendre le langage corporel lié au mensonge est utile. Cependant, il est important de connaître les comportements de « base » d’une personne donnée avant de porter un jugement sur le fait qu’elle mente ou pas. Certaines personnes peuvent présenter les mêmes comportements de mensonge lorsqu’elles sont tout simplement nerveuses ou fatiguées. Ainsi certaines personnes peuvent avoir de mauvaises habitudes comportementales et donner l’impression qu’elles mentent alors que ce n’est pas le cas.


LES 10 SIGNES DU MENSONGE
Je rappelle que tous les comportements décrits ci dessous doivent d’abord être comparés aux comportements habituels de cette personne. Ce sont les « déviations » par rapport à ces comportements de base qui renseigne sur le fait de mentir.
  1. Regarder au loin ou cligner rapidement des yeux lorsque la personne prépare sa réponse

  2. Eviter le regard de l’autre personne. Les menteurs ont souvent du mal à regarder celui que les écoute dans les yeux. Cependant, dans certaines cultures un regard direct est considéré comme irrespectueux, aussi ce n’est pas un signal précis.

  3. Croiser ses bras devant la poitrine ou l’estomac ou croiser ses jambes au niveau des genoux ou des cuisses. Cela exprime que la personne se crée une barrière afin de se protéger.

  4. Rougir de la face, du nez, des joues ou au niveau de la racine des cheveux. Cela peut être conjoint au fait de se passer la main dans les cheveux ou de jouer avec ses oreilles ou de toucher ses lèvres avec un doigt.

  5. Toucher ses pieds, ses jambes ou ses bras. Les menteurs aiment ajuster leurs vêtements, relacer leurs chaussures, tirer sur une manche, enlever un fil sur leur pantalon. Tous ces comportements sont des signes que la personne est mal à l’aise.

  6. Secouer les épaules. Lorsqu’une personne raconte quelque chose, elle secoue alors ses épaules comme si elle ne croyait pas à ce qu’elle dit.

  7. Secouer la tête de façon à exprimer « non » tout en disant verbalement « oui ». C’est un comportement inconscient mais expressif.

  8. Tourner le corps de façon à ce qu’il ne fasse plus face à celui qui écoute. Les menteurs se tournent souvent ou se mettent de travers afin de ne pas faire face. On a l’impression qu’ils cherchent une porte de sortie.

  9. Modifier sa voix. Lorsque les personnes sont stressées, le ton de leur voix devient plus aigu. Mais si le mensonge est prémédité, la voix peut être plus grave, plus douce ou plus lente que la normale.

  10. Hésiter avant de répondre ou répéter la question. Ces deux stratégies permettent de gagner du temps pour construire l’histoire qui va être racontée. Les enfants répètent souvent une question s’ils ont peur de dire la vérité.
Ces 10 signes ne sont qu’un début de ce qu’il faut observer chez une personne qui ment. Ces comportements ne sont pas toujours significatifs et certains menteurs pathologiques ont appris a contrôler ces signaux et à les remplacer par des comportements non verbaux qui renforcent l’effet de vérité. C’est pourquoi il est très important de savoir comment une personne agit en temps normal avant de la juger.

Une suite ICI

16 commentaires:

  1. ;)
    On m'avait posé une question un jour et ils n'ont pas lâché même si j'ai "appris" à mentir, j'ai l'impression d'être souvent manipulatrice ou inversement... parfois le mensonge sort "comme ça" sans même que je réfléchisse... :(

    RépondreSupprimer
  2. En fait, il existe une technique pour "coincer" un menteur, mais si la personne qui ment s'est persuadée que ce qu'elle dit est la vérité alors cela devient impossible de trier le faux du vrai.

    RépondreSupprimer
  3. On veut les techniques! On veut les techniques!
    Bon j'ai assez fait le boulet...
    je repasserai demain!

    RépondreSupprimer
  4. Il existe aussi un autre technique pour le déceler, en effet, quant vous aller chercher quelque chose dans vos souvenir vous allez regarder en haut a droite, au contraire si vous "dites" cherchez quelque chose dans vos souvenir alors que vous inventer, instinctivement vous aller regarder en haut a gauche, vous pouvez essayer, essayez de regarder en haut a gauche tout en cherchant quelque chose dans vos souvenir, cela devient plus difficile ;).

    RépondreSupprimer
  5. Eh non, ça ne marche absolument pas. Car l'endroit où l'on regarde est question... d'éducation et d'environnement.
    Déjà les gauchers regardent à l'inverse des droitiers.
    Il faut arrêter de lire Messinger... lol

    RépondreSupprimer
  6. J'ai voulais mettre quelque chose comme ça sur mon site et vous m'avez donné une idée. Cheers.

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour cette information interessante

    RépondreSupprimer
  8. C'est ma première visite i temps ici. J'ai trouvé tellement de choses intéressantes sur votre blog en particulier sa discussion. Du tonnes de commentaires sur vos articles, je suppose que je ne suis pas le seul à avoir tout le plaisir ici! maintenir le bon travail.

    RépondreSupprimer
  9. je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous sur tout ce que vous dites:
    Rougir de la face, du nez, des joues = faut car la personne peut être timide et donc rougir facilement. je suis timide et j'en sais quelque chose car il m'arrive souvent de rougir par émotions...

    Croiser ses bras devant la poitrine ou l’estomac = faut car je croise tout le temps les bras même si je n'ai rien a dire et seulement pour écouter. en fait si je croise les bras c'est parce que je ne sais pas ou les mettre...

    Regarder au loin = faut car quand on nous parle n peut regarder au loin pour réfléchir, se souvenir de certains évènements...

    RépondreSupprimer
  10. Non ce n'est pas faux, ce sont des tendances générales. cela ne s'applique pas à tout le monde et il faut tenir compte de la culture d'origine et du vécu de chacun.
    Mais si vous êtes timide, vous n'exprimez pas ce que vous ressentez, donc vous mentez lorsque vous rougissez. C'est un mensonge pas omission, par non dit, mais c'en est un quand même puisque vous ne dites pas la vérité de ce que vous pensez. Lorsque vous croisez les bras, là encore vous êtes dans le mensonge, puisque vous ne participez pas, vous vous mettez à distance en observant. C'est donc que soit vous avez quelque chose à dire sur le sujet et vous ne voulez pas (ou n'osez pas), ce qui est encore un moyen de ne pas dire la vérité de ce que vous pensez.
    Bien sur qu'on regarde au loin lorsqu'on pense ou lorsqu'on évoque certains souvenirs, mais vous ne le faites pas du même côté que lorsque vous inventez un souvenir et avec les mêmes mimiques. Le mensonge ne peut de toute façon pas être perçu par un seul indice, c'est l'observation de la globalité de l'être qui permet de voir la gène, la colère, le mensonge... Pris isolément, tous ces indices ont peu de sens.

    RépondreSupprimer
  11. Vous avez donné les astuces mais si vraiment la personne en face maitrise la plupart de tous ces astuces et quand elle pense qu'on l'a découverte elle se met en colère ou feint d'être malade ou pratiquement veut changer d'air que peut-on faire face à cela?merci d'avance de me répondre

    RépondreSupprimer
  12. On ne peut rien faire, d'ailleurs pourquoi voulez vous agir ? Si vous êtes persuadé qu'on vous ment pourquoi continuer à chercher des preuves car de toute façon votre confiance est ébranlée et rien ne la reconstruira.
    D'un autre côté, rien ne vous dit que la personne maîtrise et que ce n'est pas vous qui cherchez à pousser cette personne à la faute. Ne cherchez vous pas les indices qui nourrirait votre croyance ?
    Bon dans tous les cas, vous ne croyez plus dans cette personne alors autant ne plus chercher à savoir et juste prendre le large et ne plus fréquenter cette personne...

    RépondreSupprimer
  13. merci beaucoup pour ces renseignements.....!mais sa serais de la médiocrité si en pense continuer cette relation sachant qu'une personne qui ment pourrait écraser vos sentiments les plus sincères,et de changer ce qui était un amoure fou,a une rage infernal.....nous sommes des êtres humains,nous sommes plein d'envies qui ne peuvent se limitée suite a l’évolution;voire la nature t'elle qu'elle nous a crée......en pourras mentir pour mieux vivre,en pourras mentir pour mieux voir des choses,en pourras mentir pour vivre la vérité ....
    j'ais de graves soupesons sur la vérité de mon couple sachant bien que j'ais déjà détecter du mensonge et encore plus...mais j'aime mon conjoint et je pourrais sombré dans la solitude si je me détache de ma moitié.....en résumer je pourrais vivre avec cette maladie en pensent qu'elle est heureuse comme ça !!

    RépondreSupprimer
  14. Si je comprends bien vous restez parce que vous avez peur de vous retrouver seule. Du coup vous êtes prête à tout accepter. C'est une façon de voir la vie, en se sacrifiant, en restant avec une personne qui peut être ne vous aime plus, en n'étant plus jamais en confiance, en sachant que chaque jour ce qu'il raconte est peut être faux... Si c'est ainsi que vous concevez votre vie, libre à vous.

    RépondreSupprimer
  15. +1
    Je suis d'accord avec toi Vergibération

    RépondreSupprimer
  16. j'en connaissais un qui regardait droit dans les yeux mais était trahi par ses pupilles qui devenaient de petits points noirs dès qu'il mentait. Plus je le traitais de menteur et plus il devenait rouge (de colère) tout en persistant dans sa connerie.
    c'était poilant... et pathétique...

    RépondreSupprimer

Stats